Certification et indicateurs de qualité

 

Les indicateurs de la qualité du dossier du patient

Les 4 premiers s’appliquent à tous les établissements de Médecine, Chirurgie et Obstétrique (MCO), aux services de Soins de suite et de Réadaptation (SSR), aux services de psychiatrie adulte, à l’Hospitalisation à Domicile (HAD).

  • Tenue du dossier patient

Cet indicateur évalue la tenue du dossier des patients hospitalisés.
Pour chaque dossier tiré au sort, un score de qualité, compris entre 0 à 1, calculé en fonction du nombre d'éléments retrouvés dans le dossier parmi les éléments attendus.(présence d'un document médical relatif à l'admission, examen médical renseigné, rédaction des prescriptions médicamenteuses établies pendant l'hospitalisation (si applicable), courrier de fin d'hospitalisation ou compte-rendu d'hospitalisation, rédaction d'un traitement de sortie (si applicable), dossier organisé et classé, présence d'un ou des compte(s) rendu(s) opératoire (s) (si applicable), présence d'un compte rendu d'accouchement (si applicable), dossier anesthésique renseigné (si applicable), dossier transfusionnel renseigné (si applicable).
Le score global est calculé l'ensemble des dossiers. Il correspond à la moyenne des scores calculés pour chaque dossier est multiplié par 100.
Le score global va de 0 à 100 : plus il est élevé, plus la qualité de la tenue du dossier est grande.
L'objectif  fixé par le Ministère de la santé est de 80 % des dossiers.

 

  • Délai d'envoi des courriers de fin d'hospitalisation

Le courrier de fin d'hospitalisation doit être envoyé rapidement au médecin traitant pour l'informer sur le déroulement et les conclusions de l'hospitalisation.
Cet indicateur évalue le délai d'envoi du courrier de fin d'hospitalisation. Il représente le pourcentage de séjours pour lesquels le courrier de fin d'hospitalisation est envoyé dans un délai inférieur ou égal à huit jours et dont le contenu comprend les éléments qualitatifs indispensables à la continuité des soins.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80% des dossiers.

 

  • Traçabilité de l'évaluation de la douleur

Pour pouvoir être soulagée, la douleur doit être systématiquement évaluée avec un instrument de mesure validé (échelle de la douleur) et le résultat noté dans le dossier du patient.
Cet indicateur, présenté sous forme d'un pourcentage, évalue la traçabilité de l'évaluation de la douleur dans le dossier patient. Il représente la proportion de séjours pour lesquels il existe au moins un résultat de mesure de la douleur avec une échelle dans le dossier du patient qui ne présente pas de douleur ou au moins deux résultats de mesure de la douleur avec une échelle dans le dossier du patient qui présente une douleur.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80% des dossiers.

 

  • Dépistage des troubles nutritionnels

Pour prévenir la dénutrition, les patients doivent être pesés et le résultat de la mesure noté dans le dossier.
Cet indicateur, présenté sous forme d'un pourcentage, évalue le dépistage des troubles nutritionnels au cours des 48 premières heures du séjour, chez les patients adultes. Il représente le pourcentage de dossiers de patients adultes pour lesquels, au cours des 48 premières heures du séjour une mesure du poids a été effectuée et notée dans le dossier.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80% des dossiers.

 

  • Tenue du dossier anesthésique

Cet indicateur, présenté sous la forme d'un score de qualité, évalue la tenue du dossier anesthésique. Pour chaque dossier, un score de qualité compris entre 0 et 1, est calculé à partir de 13 critères au maximum dès lors qu'ils sont applicables (pour l'établissement concerné). La qualité de la tenue du dossier anesthésique est d'autant plus grande que le score est proche de 1. Ces critères prennent en compte toutes les étapes pour la réalisation d'une anesthésie.  Le score global est calculé est calculé pour l'ensemble des dossiers. Il correspond à la moyenne des scores calculés pour chaque dossier est multiplié par 100.
Le score global va de 0 à 100 : plus il est élevé, plus la qualité de la tenue du dossier est grande.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80 %.

Les indicateurs de pratique clinique

 

  • Prescriptions médicamenteuses après un infarctus du myocarde

Cet indicateur, présenté sous la forme d’un score de qualité,  évalue la prescription de l'ensemble des traitements nécessaires à la sortie de l'établissement de santé, après un infarctus du myocarde. Un patient ayant fait un infarctus du myocarde doit avec un suivi régulier pour prévenir les complications. Ce suivi consiste notamment à bien suivre le traitement médicamenteux BASI (B pour bêtabloquant, A pour antiagrégant plaquettaire, S pour statine et I pour inhibiteur de l'enzyme de conversion). Ce traitement est prescrit dès la sortie de l'hôpital. Pour chaque dossier, il est recherché la prescription des 4 traitements (ou la justification de la non-prescription) (cotation à 1). En cas de non prescription sans justification médicale d'au moins un de ces traitements, le dossier est côté à 0. Un score global est calculé pour l'établissement.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 90 %.

 

  • Sensibilisation aux règles hygiéno-diététiques après un infarctus du myocarde

Cet indicateur évalue la réalisation et la notification dans le dossier d'une sensibilisation aux règles hygiéno-diététiques au cours ou à l'issue du séjour hospitalier après un IDM. Il est présenté sous la forme d'un taux qui correspond au pourcentage de patients ayant fait l'objet d'une sensibilisation aux règles hygiéno-diététiques.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80 %.

 

  • Réunion de concertation pluridisciplinaire en cancérologie

Cet indicateur évalue l'exhaustivité et les modalités d'organisation de la Réunion de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP) lors de la prise en charge initiale d'un patient atteint de cancer. Il est présenté sous la forme d'un taux qui correspond au pourcentage de patients ayant bénéficié d'une RCP datée, comportant la proposition de prise en charge et réalisée avec au moins trois professionnels de spécialités différentes.
L'objectif fixé par le Ministère de la santé est de 80 %.


En 2013, d’autres indicateurs seront publiés :
-    Recueil optionnel de l'indicateur « Conformité des demandes d'examens d'imagerie » (CDEI) dans les établissements de santé ayant une activité d'imagerie
-    Indicateurs de spécialités sur la prise en charge hospitalière de l’accident vasculaire cérébral
-    Indicateur de spécialité sur prévention et prise en charge initiale de l'hémorragie du post-partum immédiat)
-    Indicateurs de spécialité sur la qualité de la prise en charge des patients hémodialysés chroniques


En savoir plus : http://www.sante.gouv.fr
 


Indicateur de satisfaction des patients hospitalisés : I-SATIS

Dans le cadre de l'amélioration de la qualité et la sécurité des soins, depuis 2011, les établissements de soins peuvent réaliser des enquêtes de satisfaction auprès des patients.

La démarche repose sur une enquête téléphonique annuelle qui se situe environ 4 semaines après la sortie de la personne hospitalisée. Les entretiens téléphoniques de l’enquête sont réalisés par un institut de sondage indépendant de l’établissement au moyen d’un questionnaire national.

L’arrêté du 22 juin 2012, publié au Journal Officiel le 6 juillet 2012, définit le modèle de questionnaire à utiliser lors de la mise en œuvre de l’enquête téléphonique de satisfaction des patients hospitalisés (I-SATIS).

Les indicateurs de satisfaction sont :
Un score de satisfaction (score agrégé) et 6 indicateurs thématiques mesurant la satisfaction en matière :
- de prise en charge globale du patient
- d’information du patient
- de communication entre le patient et les professionnels de santé
- d’attitude des professionnels de santé
- de commodité de la chambre
- de restauration hospitalière.

A noter : Le recueil des données repose sur les exigences définies par le décret n°2012-210 du 13 février 2012 relatif à l’enquête téléphonique de satisfaction des patients hospitalisés (I-SATIS) et son décret rectificatif  (recueil du consentement exprès des patients en application des dispositions législatives et réglementaires en vigueur, possibilité pour le patient à tout moment de refuser de participer à la démarche, responsabilité par l’établissement de santé sur le traitement des données).

 Il n’y a pas de diffusion publique des résultats par établissement.

Sur le plan national, les résultats du score de satisfaction et des indicateurs thématiques pour le recueil de 2011 se répartissent de la manière suivante :
Le score de satisfaction : 72,4/100
Les 6 indicateurs thématiques :
- la prise en charge globale du patient » : 75,9/10
- l’information du patient » : 63,4/100
- la communication du patient avec les professionnels de santé » : 76,9/100
- l’attitude des professionnels de santé » : 91,1/10
- la commodité de la chambre » : 65,6/100
- la restauration hospitalière » : 55,2/100

 

En savoir plus :

>> www.sante.gouv.fr

 

 

 

Uni Santé



Le mardi 15 janvier 2013

Vous cherchez un établissement de soins

EHPAD HOSPI Conseil :
un service exclusif Humanis

en savoir plus

Devis santé

Vous cherchez une maison de retraite

EHPAD HOSPI Conseil :
un service exclusif Humanis

en savoir plus

Lueurs d'espoir

Humanis soutient l’association Géniris avec le projet

Engagez-vous à nos côtés en téléchargeant le morceau "Ain’t no mountain high enough" pour combattre les maladies rares de l’œil et de l’Iris.